Aller en Inde en train

Aller en train en Inde est une expérience tout à fait fabuleuse. En effet, le train est le transport le plus caractéristique de la culture indienne. Il s’agit d’une façon incroyable de découvrir les différentes facettes de ce pays.

De plus, effectuer un tel voyage vous permettra de passer par de nombreux pays, de découvrir de nombreuses populations, ce qui fait d’ailleurs son charme. Vous trouverez dans cet article des conseils comment se rendre en Inde en train.

Un long trajet par le moyen orient

Il faut le dire, rejoindre l’Inde uniquement par le train est impossible car le réseau ferroviaire est inexistant dans certaine partie de cette traversée. Cependant, il existe toujours des alternatives comme l’autobus ou dans une certaine mesure l’avion.

La première étape est d’arriver jusqu’à Istanbul, en Turquie. Pour ce faire, vous devrez pendre le train depuis la gare de l’est, à Paris jusqu’à Mannheim au sud-ouest de l’Allemagne. Ensuite depuis cette ville vous pourrez rejoindre Budapest en Hongrie. Ce trajet vous prendra approximativement une quinzaine d’heures.

Depuis Budapest, il existe une ligne ferroviaire journalière jusqu’à Bucarest en Roumanie, puis de Bucarest jusqu’à Istanbul. Toutefois celle-ci fait un détour à la gare de Roussé (en Bulgarie) avant d’aller vers la capitale turque. Vous pourrez également rejoindre Istanbul depuis Budapest, en autobus traversant la Bulgarie et la Serbie. Ce trajet vous prendra une vingtaine d’heures contre une quarantaine si vous prenez le train.

Depuis Istanbul, il serait ensuite plus prudent de prendre l’avion directement pour Bombay en Inde avant de rejoindre New Delhi en train. En effet, traverser le moyen orient et surtout le Pakistan peut s’avérer être dangereux.

Dans tous les cas, vous devrez préparer différents documents administratifs au préalable, notamment un visa turc et un visa indien.

Passer par la Russie

Il existe une autre façon de rejoindre l’inde par le train, en parcourant le territoire russe.

La première partie du voyage est donc de rejoindre la Russie en passant par Munich puis Vienne. Arrivé à Vienne, vous pouvez ensuite prendre la ligne Zamoskvoretskaya qui rejoint Moscou en passant par la République Tchèque, la Pologne, et la Biélorussie.

Ensuite depuis la station de Moskva Kasanskaja, à Moscou, vous pourrez rejoindre Astana, au Kazakhstan. Ce train propose un départ régulier tous les dimanches d’où l’importance de bien coordonner votre programme pour ne pas perdre du temps inutilement dans la capitale russe. Depuis Astana, vous pourrez alors rejoindre la Chine, entre autres les villes d’Urumqi et surtout de Xining. Il vous faudra ensuite rejoindre la ville de Lhassa au Tibet.

Arrivé au Tibet, vous devez gagner le Népal en bus, notamment les villes de Gongabu et de Besisahar. Depuis cette dernière, vous devez alors aller à Lucknow en Inde, en voiture en passant par Pokhara.

Enfin, de Lucknow, vous devrez prendre le train qui mène vers New Delhi.

Cette solution reste beaucoup plus prudente évitant les zones chaudes du moyen orient. D’autant plus que vous découvrirez une grande diversité de paysages.

Dans tous les cas, il vous faut préparer de nombreux visas pour cet itinéraire. Les visas russes, biélorusses, chinois, népalais, et indiens sont donc indispensables avant d’entamer votre périple.

En bref, le fait d’aller en Inde en train constitue une expérience fabuleuse et enrichissante, en traversant de nombreux pays et en découvrant, au passage de nombreuses cultures. Pour ce faire, vous pouvez passer par l’Europe de l’est jusqu’à Istanbul avant de prendre l’avion pour Bombay. Le passage par la Russie est aussi une solution intéressante, en transitant ensuite par le Kazakhstan, la Chine, le Tibet, et le Népal.

Stopover
t

150

créateurs de voyages

r

21129

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

139451

voyageurs nous ont fait confiance

Haut